biographie

Ma photo

Aujourd'hui
Formateur certifié sur le Processus de Production du Handicap (PPH) au sein du Réseau International du PPH
Conférencier : école inclusive, scolarisation des élèves sourds et handicapés, approches conceptuelles du handicap
Administrateur d'une association régionale de formation en travail social
Carrière professionnelle :
J'ai d'abord exercé comme enseignant spécialisé auprès de jeunes sourds. J'ai ensuite exercé différentes missions d'encadrement dans des établissements et services du secteur médico-social. Parallèlement, j'ai été formateur dans différents organismes. J'ai publié de nombreux articles dans des revues professionnelles, et un ouvrage aux éditions l'Harmattan en 2004.
Je suis en retraite depuis l'été 2016.

vendredi 22 décembre 2017

surdité et troubles du comportement

Surdité et troubles du comportement

Il (n’) y a (pas si) longtemps, plus de 25 ans tout de même, beaucoup de sourds étaient considérés, au niveau du grand public comme chez de nombreux professionnels travaillant auprès d’eux, comme « caractériels » ou « semi-caractériels ». La littérature savante, certains ouvrages de « psychologie du sourd » par exemple, autant que les réalités institutionnelles, celles des établissements spécialisés fermés et dans lesquels la langue des signes était peu utilisée quand elle n’était pas interdite, confortaient ces idées reçues.

mardi 19 décembre 2017

regard global et vision totale

Regard global et vision totale

L’élaboration des projets personnalisés d’accompagnement (PPA) ou, selon une autre terminologie, des projets individualisés d’accompagnement (PIA) donne l’occasion d’observations « cliniques » intéressantes tant en ce qui concerne la manière dont justement les parents se situent par rapport au projet dont ils discutent que sur les modes de pensée, de représentations et d’action présents chez les professionnels présents lors de cette élaboration.

vendredi 15 décembre 2017

lecture : sociologie du handicap

Sociologie du handicap
de Alain BLANC (Armand Colin, 2012-2015)

Voici un ouvrage qui a été publié il y a déjà quelques années (2012), mais qui a eu une deuxième édition en 2015.

Cet ouvrage propose une perspective d’ensemble pour construire une sociologie du handicap. Son approche associe trois dimensions : la production sociale du handicap à travers les deux temps nécessaires à sa définition - un corps défaillant et un environnement inhospitalier - ; la reconnaissance et la prise en charge des handicapés à travers les actions associatives, médico-administratives et publiques ; l’accueil des personnes handicapées au sein de la collectivité, l’altération des interactions et l’imaginaire de la séparation qui en découle. Cette 2e  édition, augmentée d'une postface , prend en compte l'évolution des prises en charge. 


mardi 12 décembre 2017

éthique de conviction et de responsabilité

Ethique de conviction et éthique de responsabilité

Personne aujourd’hui, en particulier parmi les professionnels qui travaillent dans le secteur médico-social, n’osera penser, et encore moins le dire, qu’il est favorable à l’exclusion des personnes handicapées, ou encore qu’il ne faut pas être à leur écoute. Il y a un accord de conviction sur leur inclusion dans la société, sur l’importance de leur écoute, voire sur le développement de leur empowerment. Et pourtant, dans les établissements, cette éthique de conviction se heurte à une éthique de responsabilité tant au niveau des dirigeants que des professionnels.

mercredi 6 décembre 2017

la prédiction d'incapacité

La prédiction d'incapacité

Il était une fois cinq élèves sourds en classe de 3ième collège. Certains d’entre eux étaient de bons élèves, d’autres, moins bons, avaient quelques difficultés, mais dans les normes d’une classe de 3ième. Tous avaient quand même des difficultés plus ou moins importantes (plutôt plus importantes) en français : compréhension et production écrite. Mais le collège (conseils de classe, livrets d’évaluation) avait évalué qu’ils avaient leur place dans cette classe de 3ième. Ils étaient accompagnés sur l’ensemble des cours majoritairement par des enseignants spécialisés maîtrisant la langue des signes, et pour quelques cours par des interfaces ou des interprètes en langue des signes.

vendredi 1 décembre 2017

faut-il former les enseignants au handicap ?

Faut-il former les enseignants au handicap ?

Dans les problématiques de l’école inclusive, revient de manière permanente la question de la formation des enseignants « ordinaires », non spécialisés, de leur formation pour pouvoir accueillir convenablement les élèves en situation de handicap. Tous les projets, les plans d’action, les systèmes de collaboration entre le secteur médical ou médico-social avec l’Education nationale mettent en avant cette nécessité de formation. Mais la question est peut-être une fausse question. Ou plutôt, ce qui est envisagé comme formation, ce sont bien souvent des formations sur les déficiences et leurs conséquences, et non sur la manière dont peuvent agir des enseignants avec des élèves hétérogènes et divers.