biographie

Ma photo

Aujourd'hui
Formateur certifié sur le Processus de Production du Handicap (PPH) au sein du Réseau International du PPH
Conférencier : école inclusive, scolarisation des élèves sourds et handicapés, approches conceptuelles du handicap
Administrateur d'une association régionale de formation en travail social
Carrière professionnelle :
J'ai d'abord exercé comme enseignant spécialisé auprès de jeunes sourds. J'ai ensuite exercé différentes missions d'encadrement dans des établissements et services du secteur médico-social. Parallèlement, j'ai été formateur dans différents organismes. J'ai publié de nombreux articles dans des revues professionnelles, et un ouvrage aux éditions l'Harmattan en 2004.
Je suis en retraite depuis l'été 2016.

lundi 23 avril 2018

pourquoi n'inclut-on pas ?

Pourquoi n'inclut-on pas ?


Lorsque l’inclusion d’un enfant handicapé est difficile à mettre en œuvre, voire impossible ou refusée, la plupart du temps on invoque des raisons qui ont trait aux caractéristiques de l’élève en question : trop handicapé, ou tout simplement handicapé, trop en retard scolaire, pas assez le niveau requis, trop d’adaptations à faire, trop inapte au fonctionnement scolaire. Si tel élève ne peut pas être inclus dans l’établissement, dans la classe, même partiellement ou accompagné par un professionnel, c’est, argumente-t-on, parce qu’il y a un écart, parfois important, en capacités, en compétences, en acquis, en niveau, entre l’élève « handicapé » et l’élève « normal », c’est-à-dire souvent « moyen ».A ces raisons, se rajoute parfois l’argument que les enfants handicapés sont mieux entre eux, que c’est ainsi plus facile pour eux, et qu’il leur faut, quasiment 24/24 h, des spécialistes. Rarement, on évoque les raisons qui ont trait au fonctionnement de l’école, sauf en termes de moyens.

vendredi 13 avril 2018

les Sourds et la Santé

Les Sourds et la Santé


Dans l’imaginaire collectif, dans les représentations sociales et politiques, la surdité est encore un problème de santé. Malgré la visibilité sociale acquise par les sourds (je parle ici des Sourds « de naissance », pas des devenus sourds tardivement), largement appuyée sur la langue des signes, malgré la reconnaissance officielle de leurs droits « humains » à utiliser une langue qui leur est adaptée, la langue des signes, malgré le développement de cette présence sociale, la surdité reste encore dans une problématique médicale excessivement prégnante.

vendredi 6 avril 2018

inclusion scolaire, éducation inclusive

Inclusion scolaire, éducation inclusive

Longtemps on a confondu, non pas tant conceptuellement que pragmatiquement, intégration scolaire et inclusion scolaire. Et bien souvent, tant dans des textes réglementaires que dans les discours et les organisations sur le terrain de la scolarisation, le second terme se substituait au premier, sans beaucoup de changements dans la réalité vécue et décrite par les terminologies utilisées. Aujourd’hui, la différence conceptuelle et pragmatique entre l’intégration et l’inclusion semble mieux actée. L’intégration scolaire tenait pour condition que l’élève handicapé soit le plus proche possible de la norme non handicapée pour être intégré. Avec l’inclusion scolaire, c’est le système éducatif qui doit faire l’effort de s’adapter à cet élève.


mercredi 4 avril 2018

conférence

J'ai le plaisir de vous inviter à assister à la conférence que je donne mardi 17 avril à 18h00 à l'ARIFTS, Cité Marion Cahour, à REZE (44)

Inclure nuit-il gravement au handicap ?

Facilitateurs et obstacles à la participation sociale des élèves en situation de handicap à l'école.

la conférence sera traduite en LSF

lundi 2 avril 2018

lecture : relation de soin et handicap

Relation de soin et handicap - Pour une approche humaine et éthique de situations complexes

de Patrick SUREAU, SeliArslan, 2018




Il n’est pas si fréquent qu’un soignant (l’auteur est ergothérapeute) présente une telle approche systémique et éthique (écologique) de l’intervention de soin.