vendredi 21 décembre 2018

lecture : L'éducation inclusive

L'éducation inclusive. Un processus en coursde Magdalena KOHOUT-DIAZ, érès, 2018


Voici un ouvrage qui présente l’intérêt de brasser des questions fondamentales sur la place des enfants en situation de handicap à l’école, et sur la manière de répondre à leurs besoins. Y sont interrogés les rapports entre besoins pédagogiques et éducatifs et les caractéristiques des déficiences ou des troubles, autrement dit entre pédagogie/éducation et médecine. Y est interrogée également la notion de besoin éducatif particulier (BEP) qui, après les espoirs initiaux d’outil pour s’extraire de l’ancrage dans la déficience, persiste à catégoriser de manière pérenne les enfants. Y sont comparées aussi des approches aussi différentes, mais éclairantes réciproquement, que celles de la France et de la République tchèque, avec la notion de défectologie.

vendredi 14 décembre 2018

le séparatisme fantasmé pour les handicapés

Le séparatisme fantasmé pour les handicapés


Si un regard historique fait apparaitre que des dispositifs divers ont permis d’éduquer des enfants qui n’avaient pas leur place dans le système éducatif légitime de son temps (les sourds et les aveugles au XVIIIe siècle, les autres handicapés ensuite, mais aussi au long de cette histoire, les pauvres et les filles), il fait apparaitre aussi que ces dispositifs légitimaient une ségrégation éducative, au moins pour certaines de ces populations. Dans ce cadre, des pratiques professionnelles, relationnelles, organisationnelles, de ségrégation, de stigmatisation, de séparatisme étaient mises en place et perçues comme légitimes, comme allant de soi, naturelles, « normales ».

lundi 10 décembre 2018

un projet médico-social imposé

Un projet médico-social imposé


Aujourd’hui, réglementairement et idéologiquement, c’est à l’usager, ou à ses parents s’il est mineur, de déterminer ses besoins, ses attentes et son projet (de vie, de travail, de scolarisation…). Le secteur médico-social a parfois du mal à se défaire des habitudes anciennes de sa toute puissance sur les usagers, et de l’imposition de procédures et de prises en charge définies a priori par l’institution ou par les professionnels de l’institution.

mardi 4 décembre 2018

la sur-stigmatisation de l'accompagnement

La sur-stigmatisation de l'accompagnement


La stigmatisation est une réalité sociale vécue par les personnes en situation de handicap : stigmatisation par les corps différents (locomotion en fauteuil, aspects physiques, utilisation de la langue des signes…) ; stigmatisation par leur orientation en établissement spécialisé et leur différence de statut dans l’établissement scolaire, allant parfois jusqu’à un déni de leurs droits par refus de leur inscription dans l’établissement scolaire (dans la situation d’un dispositif externalisé) ; stigmatisation par l’accompagnement qui leur est prodigué et dont la nature dépend parfois davantage des représentations que s’en font les professionnels (spécialisés ou non) que des véritables besoins de ces élèves.