biographie

Ma photo

J'ai d'abord exercé comme enseignant spécialisé auprès de jeunes sourds. J'ai ensuite exercé différentes missions d'encadrement dans des établissements et services du secteur médico-social. Parallèlement, j'ai été formateur dans différents organismes. J'ai publié de nombreux articles dans des revues professionnelles, et un ouvrage aux éditions l'Harmattan en 2004.
Je suis en retraite depuis l'été 2016, et ressource disponible (gracieuse).
Je suis actuellement administrateur d'une association régionale de formation en travail social

vendredi 20 janvier 2017

rapport scientifique sur l'école inclusive

Conférence de comparaisons internationales - Rapport scientifique - Ecole inclusive pour les élèves en situation de handicap


Ce rapport scientifique date déjà de janvier 2016. Il s’agit d’un travail préparatoire à la conférence de comparaisons internationales relative à l’école inclusive pour les élèves en situation de handicap (accessibilité, réussite scolaire et parcours individuels). Il a été rédigé par des auteurs connus pour leur expertise dans le domaine : Serge Ebersold, Eric Plaisance et Christophe Zander.

Ce rapport propose une approche qui me semble complète, claire et approfondie sur les enjeux de l’éducation inclusive en France, au regard des évolutions internationales relatives à ce domaine. On y trouve également une clarification conceptuelle de la notion d’inclusion, qui manque parfois dans la réflexion sur l’action d’accompagnement des élèves en situation de handicap.
Parmi les enjeux mis en exergue, je voudrais relever :

-        L’inclusion dépasse largement les situations des élèves en situation de handicap et le rapport pose la perspective d’une école inclusive pour tous. Cet enjeu a des incidences importantes sur les possibilités d’évolution du système éducatif.
-        Le rapport place l’inclusion dans un projet politique : « La notion d’inclusion met en exergue le rapport aux autres : elle affirme que tout individu a sa place dans la vie sociale et que cette place ne doit être ni concédée, ni tolérée ou soumise à conditions ».
-        On y trouve aussi une clarification des notions de compensation et d’accessibilité, et en particulier une réflexion sur la notion d’accessibilité pédagogique.
-        Le rapport établit également un lien avec les approches conceptuelles du handicap, ainsi que les modalités de pilotage des politiques publiques de scolarisation des élèves en situation de handicap en Europe.
-        L’école inclusive est ici conçue comme source d’affiliation sociale et comme vecteur de protection sociale.
-        Enfin le rapport propose des orientations pratiques pour favoriser « l’esprit inclusif ».

Voici comment les auteurs déclinent les quatre dimensions de l’école inclusive (page 11) :
-        « Permettre aux enfants en situation de handicap de grandir dans le même environnement que les autres enfants, de prendre pleinement et activement part à la vie de l’école.
-        Conduire les enfants en situation de handicap à avoir une vision d’eux-mêmes qui ne se résume pas aux contraintes de la déficience et à se penser comme les acteurs de leu devenir.
-        Considérer toute forme de scolarisation en milieu spécialisé comme une forme de ségrégation contraire aux principes des droits de l’homme.
-        Se démarquer des formes de scolarisation se satisfaisant d’une forme d’intégration normalisatrice considérant les « intégrés » comme de simples visiteurs au lieu de les considérer comme des membres à part entière de la communauté scolaire. »


C’est un texte indispensable pour toutes les personnes qui veulent réfléchir à l’inclusion, que ce soit dans la perspective de leur pratique quotidienne (clinique ou gestionnaire) ou que ce soit dans la perspective d’un travail de formation ou de recherche, si l’on veut passe « de l’opportunité inclusive au droit à la scolarisation »




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire